972143-4722095499354-1048032633-n.jpg

 

 

Titre : Antho-noire... pour nuits blanches

Thème : Noir

Éditeur : La Cabanne-à-mot

Couverture : Bravo à Gildas Gatel et Koa pour leur magnifique travail !

 

 

 

Critique :

Même si les nouvelles peuvent être rageantes à cause de leur fin façon « chute inconcevable », certaines (comme Pour servir l’homme de Damon Knight) nous arrachent les tripes et font d’elles de bonnes histoires à part entière.

Mais offrir cette impression au lecteur peut être quelque chose de très difficile à exprimer.

Cette anthologie a pour but d’apporter aux lecteurs des sensations sombres, angoissantes, voire d’horreur, en peu de pages (je vous le rappelle, le thème est le NOIR).

Le petit plus amusant de cette anthologie, et j'aimerais voir si vous êtes capables de le remarquer, c'est que chaque nouvelle doit contenir le mot "entonnoir", qu'il soit cité, représenté ou même héros de son histoire... D'où également les photos de présentation des auteurs accompagnés d'entonnoir ;)

 

***

 

*Le gant noir de Sylvie Arnoux*

Exprimer l’angoisse ressentie durant toute la scène est quelque chose d’assez difficile à exprimer et, bien que les phrases s’enchaînent rapidement – j’aurais plutôt vu des phrases lourdes pour exprimer la peur et l’angoisse –, on entre quand même dans la situation… jusqu’à la chute :( là le thème n’est alors plus respecté, ce qui nous laisse un arrière-goût pas très juteux…

 

 

*L’histoire de l’entonnoir de Élodie Baillot*

Cette histoire est plutôt mignonne, je l’admets, à la limite rigolote, mais encore une fois, je n’ai pas senti le goût du sang en la lisant.

 

 

*Ordinem Niger Caprarum de Rémy Catalan*

Je ne sais pas si c’est du chinois ou du latin mais je n’ai pas réussi à savoir ce que signifiait le titre lol

Mais en tout cas, cette histoire fait partie de celles qui m’ont le plus plu. D’abord, elle m’a frappé par son côté réaliste – des malades croyant n’importe quoi et accomplissant ce qu’ils veulent au final, ça coure les rues ! ><

 Il y a aussi le coup du poignard : c’est bien la seul chose (avec le feu) qui me rend dingue et m’arrache les tripes dans un film ou une lecture. Donc ça valait des points en plus d’avoir utilisé cette arme plutôt qu’une autre ^^’

Ensuite, toute la lecture est très agréable, fluide, et tout et tout… Et la chute, mortelle ! Peut-être pas si originale que ça mais tout à fait appropriée.

Bref, en gros j’ai adoré et hâte de lire une autre de Rémy ^^

 

 

*Les vieilles de Sophie Dabat*

Sadiques et malignes ces vieilles, je ne nie pas, mais en soi elles ne m’ont pas fait peur du tout… Dommage.

 

 

*Le maître du temps de Delphine Dumouchel*

L’histoire est intéressante, bien calée dans l’univers steampunk, pas très flippante et la chute presque attendue mais en soi, cette nouvelle m’a bien plu. Quelque chose m’a, par contre, dérangé dans la manière dont c’est écrit mais je ne saurais pas dire quoi…  peut-être le style d'écriture un peu particulier mais pas dérangeant en soi ?

 

 

*L’héritier de Lucifer de Anne Feugnet*

L’histoire est intéressante, bien que je ne l’aurais pas spécialement vu façon « journal intime » car cela manquait de perspective, de détails hors des yeux de l’héroïne. Ce côté réaliste mélangé au fantastique est ce que je préfère et, s’il n’y avait pas eu cette pseudo-fin « happy end » avec la naissance d’une nouvelle superhéroïne, elle aurait pu être parmi mes préférées (mais peut-être parce qu’étant dans une anthologie sur le noir, je ne m’attends qu’à des histoires sombres, horribles qui, en général, finissent mal).

 

 

*Massacre au nylon de Barbara Fouquin*

Le titre m’alléchait d’avance mais au final, cela revient au même commentaire que l’histoire de l’entonnoir : simple et gentil à lire, pas flippant du tout, à se demander même ce que cette folle (cad le personnage principal) fait en fait >.>

 

 

*Le noir en entonnoir de Delphine Dumouchel*

Un entracte divertissant...

Cherchez le mot "entonnoir" dans le dessin créé à partir des mots "noir"

 

 

*Les confitures d’Angeline de Corinne Gatel-Chol*

Ma lecture commence par une agréable petite dédicace en me proposant de la confiture... J'ai failli dire oui mais me suit reprise à temps après ma lecture ^^

Dans son ensemble, l'histoire m’a plu, malgré la chute était prévisible (du moins, j'avais eu une idée presque similaire pour un autre AT, d'où peut-être le côté prévisible ^^’) mais avec ce thème, cela aurait pu être bien plus… glauque xD Cela aurait été plus sympa ^^ (plus de sang, de boyaux et autres décrits ^^’)

 

 

*Le sang noir de Lanael Logan*

Cette petite histoire ancrée dans un univers fantastique est géniale, même si plus de détails auraient été le bienvenu… On entre direct dans le vif du sujet et c’est très bien pour une nouvelle.

La seule chose que je n’ai pas apprécié c’est le final « espoir » qui en ressort : je me répète mais le thème est le noir, alors les « happy end » ou « pseudo-happy end » n’ont pas trop leur place, non ? (ou alors j’en demande trop ? :s)

 

 

*La trame du temps de Menerahn*

Il m’a fallu pas moins de trois reprises pour écrire correctement le pseudo et sa présentation m'a énormément plue... Et pas que ! J'ai beaucoup apprécié le style de cet auteur et le sujet de l'histoire. J'ai moins aimé, encore une fois, le "happy end" final et aurait préféré que l'histoire soit bien plus dévellopée, y accorder plus de temps et de pages,  plus de détails... Cette histoire l'aurait bien mérité à mon sens.

 

 

*Jamais seul de Solenne Pourbaix*

J’ai beaucoup apprécié. Le sujet de l’histoire, comment c’est écrit, comment c’est développé jusqu’à la fin…

Honnêtement, je veux le même sous mon lit ! Nyarknyarknyark !

 

 

 

*Bêtise de Béatrice Ruffié Lacas*

Autant le dire honnêtement, au début, j’accrochais pas… Puis quand on a commencé à comprendre qui était le personnage qui racontait l’histoire et aussi l’autre « présent », de comprendre les sentiments de l’héroïne, là c’est devenu plus intéressant à mes yeux.

La seule chose que je trouve dommage c’est que l'auteur n’ait pas assez appuyé sur l’horreur « normale » aux yeux du narrateur – avec plus de détails par exemple.

 

 

*À jamais réunis de Jérémy Semet*

Une historie assez sympa à lire malgré la réaction du père peu crédible à mes yeux… De même avec la mère qui arrive à la fin… Il y avait quelque chose de pas assez naturel dans l’enchaînement de ce recit ou alors il aurait fallu un peu plus dévelloper, donner plus de détails…

Donc du coup, je ne peux dire si j’ai réellement apprécié ou non :s

 

 

*Bonus collectif : Ultimes corrections de Cali*

J’ai adoré participé à ce jeu, même s’il m’a été très difficile de pondre mon paragraphe... Le principe du cadavre exquis, je l’ai déjà expérimenté en cours de français puis récemment en cours d’art où il nous a fallu faire un dessin en BD pour exprimer la phrase tordue qu’on avait reçue (heureusement que ce n’était pas un 14 mains mais seulement un 6 ou 7, histoire d’avoir une phrase complète lol)

C’est vrai que cela donne pas une vraie histoire concrète, crédible, bien écrite dans un seul et unique genre mais cela reste amusant à lire ^^

 

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

 

 

Et enfin, le meilleur, De l’intérieur de moi :D

Que dire si ce n’est la meilleure histoire ? La plus parfaite de l’univers ? Celle qui a plu a tout le monde et qui *bafbafbafbaf*

*reçoit 13 paires de claques !*

Ben quoi ? T^T

Bon ok, plus sérieusement >.>

Je suis pas vraiment capable de me faire une autocritique mais je remercie mon ami Max qui m’a trouvé ce titre. Au début, il m’avait donné le titre en anglais, From Inside, qui collait parfaitement, et aujourd’hui, je me dis que si j’avais donné plus de détail aux habitations, je les aurais décrite dans un vieux style londonien, voire légèrement gothique même, pour donner plus d’effet à mon histoire et donc garder un titre anglais =)

Personnellement, même si certains peuvent trouver classique mon histoire, moi je ne regarde pas beaucoup de films d’horreur alors j’ai cherché les objets angoissants des films du genre thriller ou mystère… Et en plus, ça fait peur les poupées de porcelaine :s J’en ai jamais eu je crois et je dis merci >< Donc c’est de là qu’est venue mon histoire : faire vivre ces magnifiques et finalement bien flippantes petites poupées ^^’

J’espère qu’elle vous aura malgré tout plu ma petite histoire =^^=

 

 ***

 

Je remercie le comité de m’avoir laissé ma chance dans cette anthologie et j’espère pouvoir participer à pleins d’autres =)

Pour ceux qui ne l’aurait pas encore lu, j’espère que vous prendrez plaisir à découvrir tous ces auteurs =)

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.