Les Chroniques de Ren
de Faith Kean

Fiche Technique :

Auteur : Faith Kean

Éditeur : MxM Bookmark

Tomes : 1/3 (en cours)

Genre : Fantasy, Romance M/M, Action

Kean faith prisonnier

 

 

 

 

 

 

Tome 1 – Prisonnier

★★★★

 

Résumé :

En l’athlétisme, ses amis et ses parents, Ren avait une vie parfaite et il ne l’aurait changée pour rien au monde. Pourtant, le destin va se jouer de lui et ébranler ses certitudes.

Arraché aux siens et vendu au mystérieux Maître des Jeux du Royaume d’Infeijin, Ren va découvrir un nouvel univers où le soleil n’existe pas, où les vampires règnent en maîtres, où les Lunes sont vénérées comme des dieux... et où être humain n’a rien d’une partie de plaisir.

Loin de se soumettre à sa nouvelle condition, Ren va se battre pour conserver sa dignité et regagner sa liberté. Mais pour cela, il devra se confronter à un obstacle d’envergure : le prince héritier du Trône de Ferin.

À la croisée des chemins, Ren devra pourtant faire un choix qui scellera à jamais le destin de ce monde.

 

Chronique :

Alors là, je ne sais pas quoi dire d’autre que ce livre est un véritable énorme coup de cœur ! Il fait indéniablement parti de mon top 3 de cette maison d’édition qui ne cesse de m’étonner par la qualité de ses titres !

J’adore la Fantasy, c’est un fait, mais j’aime beaucoup moins les histoires de vampires, aussi j’ai fait traîner longtemps cette série avant de m’y mettre. Et je crois que ce qui m’a convaincu de m’y jeter est non seulement la superbe couverture mais également la taille de ce roman, un gros plein de pages ! Le genre de livre qui me fait instantanément baver d’envie !

 

Comme je l’ai dit, j’étais quand même légèrement réticente au thème vampirique… Pourtant, ma réserve s’est très vite envolée dès la lecture de la première page. Tout d’abord, parce que Faith Kean a un style narratif riche et fluide, qui nous donne une impression de recherché et est donc très plaisant à suivre. Ensuite, avec ses mots bien trouvés, elle nous plonge directement dans l’angoisse du personnage qui se sent menacé. Pas d’introduction à l’univers du héros, on le découvre suivi et rapidement kidnappé. L’histoire commence donc avec un véritable saut dans l’intrigue principale.

J’ai énormément apprécié la précision et le détail de sa situation. L’auteur ne saute pas ses passages pour arriver aux points culminants qui l’intéressent, bien au contraire ! Elle prend le temps de présenter son personnage malgré sa situation mais surtout de montrer sa différence du commun des mortels, sa différence de réaction par rapport à d’autre. Quand un personnage a un fort caractère et qu’il ne se laisse pas dominer, peu importe sa situation, il m’attire inévitablement. Les grandes gueules, les butés, les caractériels… Ce sont là mes héros préférés ! Et Ren a du caractère ! Il est du genre intrépide, à ne pas se laisser marcher dessus malgré sa situation fatale. Il ne se laisse pas faire par ses kidnappeurs malgré la peur qu’il ressent, il ne se laisse pas paralysé par l’idée d’être un gibier, il se bat avec l’énergie du désespoir. Et au final, c’est ce qui le sauvera.

 

Le second personnage clé de l’histoire est le prince Ryhaïgarhad qui va d’abord prendre sous son aile Ren, pour diverses raisons propre à l’histoire, avant d’en tomber réellement amoureux. Une intrigue romantique se développe alors, en dehors des normes conventionnelles pour notre plus grand plaisir, et c’est avec un intérêt certain et excitant que l’on observe l’évolution de leur relation. Mais, comme toujours, la vie n’est jamais facile et ils vont devoir ensemble affronter de nombreux ennemis. De plus, Ren s’avèrent être bien plus qu’un simple humain kidnappé pour servir de nourriture au monde des vampires. Son parcours sera semé d’une magie très ancienne qui le fera, dès le volume deux, commencer une quête héroïque.

 

Un autre point que j’ai apprécié dans ce récit est également d’avoir la possibilité de voir la réaction des parents face à la perte de leur fils. Une situation déchirante encore une fois si bien exprimée par la plume de Faith Kean.

 

Le seul point négatif que j’ai à soulever est l’unique chapitre où l’auteur ne s’attarde pas, comme à son habitude dans tout le roman, et base donc plusieurs mois, plusieurs informations, en seulement quelques pages… Ça m’a fait craindre pour les chapitres suivants mais finalement mon inquiétude a été rapidement écartée. Mais j’espère ne plus retrouver de chapitre-éclair !

 

En résumé, ce roman est un vrai petit bijou, une perle rare menant à la perfection un univers de fantasy en s’appropriant les plus vieilles mythologies du monde et avec juste une touche de romantisme gay qui plaît tant. Un livre donc que je vous conseille vivement !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×