16153646

 

Auteur : Kim Fielding

Éditeur : Dreamspinner Press (Français)

Genre : Homoromance, fantasy

 

Résumé :

Brute mène une vie solitaire dans un monde où la magie est omniprésente. Ce qui le définit le mieux serait sans doute ses deux mètres trente de laideur, et son ascendance honteuse. Personne, pas même Brute, ne s’attend donc à ce qu’il puisse être autre chose qu’une main-d’œuvre corvéable. Mais les héros sont de toutes sortes et de toutes tailles, et quand il se retrouve handicapé pour avoir sauvé un prince, la vie de Brute change brusquement. Il est invité à venir travailler au palais de Tellomer afin de devenir le gardien d’un seul et unique prisonnier. La tâche semble facile, mais elle s’avérera être le défi de sa vie.

Les rumeurs prétendent que le prisonnier, Gray Leynham, est un sorcier et un traître. Ce qui est certain, c’est qu’il a passé les dernières années dans une misère à peine imaginable : aveugle, enchaîné, et rendu presque incompréhensible par un bégaiement extrême. Et comme si cela ne suffisait pas, il est assailli par des cauchemars durant lesquels il assiste à la mort de gens vivant à proximité – pire, ses rêves se réalisent.

Tandis que Brute s’habitue à la vie au palais et apprend à connaître Gray, il découvre sa propre valeur, d’abord en tant qu’ami et en tant qu’homme, puis en qualité d’amant. Mais Brute apprend aussi que les héros sont parfois confrontés à des choix difficiles et que faire ce qui lui semble juste peut aussi l’exposer à de grands dangers.

 

Critique : 

Brute a tout du « vilain petit canard ». C’est un homme laid qui n’a pas vraiment sa place dans son village autre qu’homme à tout faire au même niveau qu’une mule. Il a conscience de son statut et de sa situation et ne cherche pas spécialement à s’en sortir, juste à vivre tranquillement et profiter de ce que la vie peut lui apporter, même si c’est infime. Pourtant, lorsqu’il sauve la vie du prince, sa vie va radicalement changer.

J’ai bien aimé le style adopté par l’auteur ; elle prend son temps pour détailler le quotidien du personnage principal et entre en profondeur dans sa psychologie : un homme profondément bon et gentil, qui a des valeurs auxquelles il tient malgré son statut, une fierté qu’il se force à masquer car il ne peut faire autrement… Petit à petit, il va apprendre la valeur de l’amour et à partir de là, il va tout faire pour le préserver.

Le seul petit défaut de cette histoire est l’absence de mise en profondeur de la relation entre Gray et Brute. Leur relation ambigüe commence tout d’abord avec le sexe ; leur condition les force plus ou moins à devoir profiter l’un de l’autre pour leur besoin. Mais l’auteur ne nous donne aucun détail sur leur ressenti… Après tout, Brute est grand, épais et, surtout, il a conscience de son propre corps dont même les prostitués ont du mal avec. Ce Brute maladroit qui doit prendre peu à peu confiance en lui pour Gray est noyé dans toute l’histoire ; on n’y voit pas du tout cette part de leur relation et j’ai trouvé ça dommage car cela nous aurait d’autant plus permis de comprendre l’évolution de Brute et de ses sentiments.

De même, malgré le fait que le prince soit l’élément salvateur de Brute et Gray, on ne le voit quasiment pas, si bien qu’on se demande ce qu’il fait dans l’histoire réellement. Puisqu’il n’est que le troisième prince, et donc ayant moins de responsabilité, il aurait été judicieux de l’inclure un peu plus dans l’histoire, dans le développement du relationnel de Brute avec son entourage.

Enfin, un petit mot sur Gray sans qui Brute n’aurait jamais pu se trouver. L’homme aveugle est en piteux état au début de l’histoire mais sa condition s’améliore à l’arrivée et aux bons soins de Brute. De son côté également il aurait pu être intéressant de développer ses sentiments et son évolution psychologique mais l’auteur a préféré rester principalement axé sur Brute (choix que je respecte).

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×